Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Des expérimentations d’adaptation au climat

Aux côtés des démarches d’atténuation, il existe des projets d’aménagement démontrant notre capacité à penser globalement un nouveau type de développement urbain résiliant et adaptatif. En voici quelques exemples récents.

1.

Une décennie après le tsunami qui a dévasté l’Indonésie, 140.000 maisons ont été reconstruites à Banda Aceh sur un modèle résilient (maison sur pilotis ou avec possibilité d’accès au toit) ainsi que 8 escape buildings le long de la côte. Ces derniers servent communément de centres communautaires mais peuvent mettre en sécurité une partie de la population à 15 m de hauteur en cas d’alerte.

Escape building ramps, Gampong Lambung. [Lawrence Vale]

Escape building ramps, Gampong Lambung. [Lawrence Vale]

2.

Après le passage de l’ouragan Sandy sur New-York (2012) et en prévision de la montée du niveau de la mer et du risque de submersion, BIG et OMA furent lauréats d’un concours international organisé par la President Obama’s Hurricane Sandy Rebuilding Task Force : Rebuild by design. Les deux équipes ont proposé un aménagement résilient des berges de Manhattan avec un vaste projet de paysage où les usages récréatifs intègrent des dispositifs de résistance, de tamponnage ou d’évacuation des eaux.

The BIG U, by BIG. Image Courtesy of rebuildbydesign.org

The BIG U, by BIG. Image Courtesy of rebuildbydesign.org

3.

L’exposition Tactical Urbanism du MoMA (2014) a présenté le projet prospectif Future Lagos de NLÉ et Zoohaus/Inteligencias Colectivas. Ce projet décrit comment Lagos pourrait s’adapter à l’élévation du niveau de la mer en devenant littéralement une ville flottante.

A rendering of Future Lagos, with city design that works with rising sea levels. Courtesy NLÉ and Zoohaus/Inteligencias Colectivas

A rendering of Future Lagos, with city design that works with rising sea levels. Courtesy NLÉ and Zoohaus/Inteligencias Colectivas

4.

Dans le projet d’aménagement de HafenCity à Hambourg (6.000 nouveaux logements le long de l’Elbe et en front de mer du nord), le plan directeur de Kees Christiaan se joue de la présence de l’eau au lieu de s’en défendre. Le plancher bas des immeubles d’habitation est surélevé jusqu’à 9,00 m au dessus du niveau de l’eau tandis que les espaces publics sont conçus pour être inondables (mais avec des circulations piétonnes hors-d’eau).

Tiered development along the Elbe River, 2013. Photo: ELBE&FLUT. Courtesy HafenCity Hamburg GmbH.

Tiered development along the Elbe River, 2013. Photo: ELBE&FLUT. Courtesy HafenCity Hamburg GmbH.

5.

La ville de Copenhague s’est dotée d’un plan innovant face aux inondations (agence Dreiseilt) où le traitement aérien des eaux pluviales donnent lieu à autant de solutions paysagères qu’il y a de sous-bassins versants : parcs inondables, boulevards urbains semi-inondables… Dans le quartier St. Kjeld, l’agence Tredje Natur a redessiné la topographie des espaces publics pour recréer les dépressions des anciens glaciers afin de redonner un écoulement naturel à l’eau de ruissellement.

Copyright 1980-2015 by ATELIER DREISEITL

Copyright 1980-2015 by ATELIER DREISEITL

Rendering of St. Kjeld after its complete redesign.

Rendering of St. Kjeld after its complete redesign.

6.

La Ville de Milan fait partie du club très fermé des 100 Resilient Cities porté par la fondation Rockefeller. La ville a décidé de lancer un vaste plan d’adaptation au changement climatique pour prendre en compte les vagues de chaleur extrême par l’aménagement des espaces publics et des études morphologiques poussées sur le densification acceptable.

7.

Le Solar Decathlon 2014 a décerné son 1er prix au projet italien Rhome for Dencity. Dans le quartier romain délaissé de Torre del Fiscale, le projet des étudiants de l’université de Roma tre intensifie la vie urbaine en édifiant des logements collectifs à énergie positive dans les dents creuses. Mais il s’agit d’un projet d’urbanisme complet et innovant, sobre en ressources naturelles et en énergie qui repense la mobilité urbaine et la densification. En travaillant le confort d’été, les logements produits seraient correctement adaptés au climat actuel et à ses évolutions tout en défendant une qualité architecturale.

RhOME for denCITY

RhOME for denCITY

8.

En Suède, la ville de Kiruna subit un gigantesque affaissement suite à l’exploitation intensive du minerai de fer et à une déformation géologique. Le projet urbain Kiruna 4 ever de l’agence White consiste à opérer une lente translation de la ville sur trois kilomètres d’ici à 2033 par déconstruction / extension en réutilisant les matériaux de construction. La sauvegarde de la ville, présentée comme un « déménagement », transformera par l’occasion Kiruna en une ville durable, plus dense et énergiquement sobre, adaptée aux évolutions du climat.

Des expérimentations d’adaptation au climat

Inventaire tiré de l'étude "Rome 2100"

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :