Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Je me souviens

Je me souviens

1.


Je me souviens des maisons aux couleurs bigarrées des lotissements, aperçus depuis la vitre de la Renault 11.


2.
Je me souviens de toits pentus, abruptes, asymétriques, s’étirant parfois jusque parterre avec leurs tuiles plus plates que la tuile mécanique habituelle.


3.
Je me souviens des maisons modernes.


4.
Je me souviens des menuiseries en aluminium laqué, aux teintes brillantes et effrontés : le jaune citron, les bleus électriques, les pourpres et les fuchsias. Adieu les lasures tristes et leurs variations de nuances fumées.


5.
Je me souviens aussi d’une maison témoin au bord de la voie rapide, avec un hublot. Ce devait être la fenêtre des toilettes. J’ai du demander : Pourquoi nous on a pas une maison moderne ?


6.
Je me souviens des fenêtres qui se succédaient devant la fenêtre de la voiture et qui déployaient un éventail de possibilités formelles et de déclinaisons colorimétriques jamais osées encore.


7.
Je me souviens m’imaginer quels espaces pouvaient bien se déployer derrière ces formes pointues Elles n’étaient certainement pas aussi pointues en réalité.


8.


Je me souviens des séquences de maisons modernes, transportant avec leur silhouettes tout un imaginaire d’évasion.


9. Je ne me souviens pas d’une maison en particulier. Elles n’apparaissent qu’en groupes, en bandes, en séries. Comme dans un défilé de mode.


10.
Je me souviens avoir ardemment souhaité les visiter. Mais j’aurais aussi été très déçue de les voir de l’intérieur, ça aurait tout cassé.


11.
Je me souviens de mon imaginaire en transe, à essayer de visualiser ce que pouvait donner ces géométries de toits asymétriques à l’intérieur.


12.
Je me souviens avoir compris un jour que bien sûr elles n’étaient pas “modernes”.


13. Je me souviens l’avoir compris après, et j’ai commencé à ne plus les aimer par convention, par éducation.


14.
Je me souviens de ce professeur au Lycée faisant référence au Corbusier, qui nous faisait dessiner avec des exercices de respiration mais dans la peur et sans plaisir.


15. Je me souviens des éloges simplistes à la simplicité


16. Je me souviens plus tard à l’école Boulle devoir dessiner la maison Laroche, toujours sans plaisir.

17. Je me souviens avoir eu l’idée de dessiner ces souvenirs de maisons, souvent, sans le faire pour ne pas en figer l’image.


18. Je me souviens aussi que les maisons alsaciennes, bien rangées le long de la route éveillaient aussi le même type de sentiment que mes maisons modernes.


19.
Je me souviens, et j’aime encore ces variations de motifs de colombage, d’enduits de couleurs, et de toitures un peu gauchies par le temps.


16. Je me souviens imaginer mille fenêtres qui épouseraient les formes ambigües des colombages.

Aurelie Eckenschwiller

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :