Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

La Faute, six ans après Xynthia

La Faute, six ans après Xynthia
La Faute, six ans après Xynthia
La Faute, six ans après Xynthia
La Faute, six ans après Xynthia
La Faute, six ans après Xynthia

Chaque année, je retourne voir les lotissements inondés de la Faute-sur-Mer, où tout du moins ce qu'il en reste. Après le passage de la tempête Xynthia (février 2010), les lotissements submergés ont été évacué, puis les maisons détruites. Place à la lente renaturation du site où seules demeurent les voiries des lotissements.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :