Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Eragny

Souvent j’ai erré

Ici, glissant le long des parois rêches

Ne sachant où aller

Me dire que je ne suis pas perdu

Le long de la voie ferrée

Je m’accroche aux massifs

Au loin les toits papiers pliés

Pourquoi être descendu là

Cette putain envie de changer

J’abandonne tout choix

Sur le quai enfin remonté

Eragny je te hais, falaise abrupte

J’ai cru crever dans tes allées

Janus Cresus

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :