Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Trame libre

Deux exemples pris dans le monde animal. Tout d'abord les traces laissées par des escargots sur un mur de pierre. Ensuite le sillage d'oiseaux aquatiques dans des algues invasives.

ces traces forment des réseaux qui ressemblent aux plans de villes et villages.

Doit-on considérer que c'est le mouvement qui fige la forme de la ville ?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :