Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Irréversibilité

 

























Que dire du temps ? Dans l'écoulement, le sentiment aigu de l'irréversible s'impose. Toutes ces choses à jamais perdues et tous ces possibles en devenir. L'irréversible porte la sensation de ce qui est unique. Le lien secret qui relie les choses au monde, se lie par leur présence au monde dans l'instant. Les objets, même immobiles, ne cessent de varier, fut-ce insensiblement. Ils ne cessent de perdre ce qu'ils ont été, ils ne cessent de devenir. La relation des objets entre eux, puis avec celui qui les observe, en se qui concerne leur distinction ou leur union, doit se poser dans le temps plus que dans l'espace. Inexorablement s'enchaînent des fragments d'existence caractérisés par des moments, des événements, des lacunes.


Impossible ici de définir le principe du temps tant le concept est vaste et varié, mais accepter sa duplicité où le sentiment de l'existence côtoie le temps transitif, commun.

Crédit photographique Stéphanie BARBON

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :