Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Temple d'Isé




















La ville d’Isé au Japon est célèbre notamment grâce au Temple consacré à Amaterasu, déesse suprême du Shintoïsme. Le temple est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004. Chaque année environ six millions de touristes le visitent.

 

La forêt apparaît comme une masse compacte à la lisière de la ville. Les activités qui la bordent semblent insensibles à l’esprit sylvestre si ce n’est dans la mentalité des habitants. Au cœur de ce massif existe deux terrains parallèles, orientés nord-sud et séparés de quelques mètres. Un peu moins grand que des terrains de football, ils sont plantés de gazon et son régulièrement entretenu.

 

L’un est bâti, l’autre non. Tous les vingt ans, les édifices de l’un sont détruits tandis que des charpentiers rompus à un savoir faire ancestral rebâtissent sur l’autre les mêmes édifices à l’exact identiques. Cela depuis quinze siècles.

 

Le monument tient sont existence de la régularité du rite sans cesse réitéré et de la consistance des gestes dans le temps.

 

Jean Richer

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :