Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Séquence urbaine

 

Je sort par la porte blance. L’église autère en face de moi. Sur le soubassement en ciment du mur de notre cour est inscrit R.I.P. BRONSKY et ces dates : 1969-1994. Longeant l’église, plus loin, sur le mur de briques, dans un triangle de peinture noire, est inscrit « Robert le diable ».  Sur le même mur de briques, une inscription façon Tag : SAMEZ. Presque illisible sur une porte verte dans un mur peint de gris : « black cox ». Sur une façade blanche de briques peintes : « le travail paie, le travail tue. La jeunesse meurt de temps perdu ». Une publicité presque effacée sur le pignon d’une maison on l’on peut encore deviner : « MarcelVereecke père ». « Tout un monde de bonnes affaires » prétend une boutique en face.

 

Passant devant le café intitulé « au retour de la chasse », j’entre dans la boulangerie.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :