Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

Hommage à Agnès Sander

Agnès a été notre professeur il y a une quinzaine d’années à l’Ecole Spéciale d’Architecture. A l’époque elle nous initiait à la notion de réseau, sous toutes ces formes, et à ses implications sur la forme urbaine. Elle n’avait qu’une dizaine d’années de plus que nous, et pour elle l’enseignement était bien plus un enthousiasme communicatif qu’une position dominante. Plus tard elle fut notre sherpa dans le monde bien particulier de la recherche urbaine, et nous épaula dans nos missions de recherche auprès de la RATP ou du PREDIT. Avec modestie, patience et humour, elle inculquait la rigueur scientifique à de jeunes architectes parfois un peu expéditifs dans leurs raisonnements. A travers son parcours professionnel à l’Ecole Spéciale, au LATTS, à Cergy-Pontoise, à Nanterre elle est devenue pour nous une autorité intellectuelle discrète, une des rares personnes capables de créer des liens entre des disciplines si éloignées que sont l’architecture et les sciences humaines. Nous voudrions ici lui rendre hommage car nous lui devons en grande partie le désir que nous avons encore aujourd’hui de chercher, de comprendre, d’écrire sur le monde contemporain.

 

 

Jean-Philippe Doré et Jean Richer

 

 

 


 

Pour relire quelques-uns des écrits d'Agnès :


Présentation d'Agnès par le laboratoire mosaïque

Quelques références bibliographiques

« Patrimoine de la communication des entreprises de réseau »


Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :