Carnet d'études

Atelier de recherche temporelle

La cuisine intégrée

Pas de maison sans sa cuisine intégré. Alors qu’on cuisine de moins en moins, les publicités dans les revues débordent de cuisines clinquantes et high-tech. D’un budget non négligeable pour un ménage (puisque le prix moyen doit varier entre 6.000 et 10.000 € électroménager inclus), la cuisine représente à n’en pas douter le point de parachèvement familiale, l’image lointaine du foyer d’autrefois.

Elle focalise aussi le vieil idéal hygiéniste en présentant des surfaces lisses et lavables, où tout est rangé parfaitement – modèle d’ordre domestique par excellence – et où l’action de cuisiner fait même désordre. Les maîtres de maison n’auront qu’une seule idée suite à cette acquisition : maintenir le tout rangé.

Beaucoup de fabriquant propose d’innombrable variation à partir d’un matériau unique : la peau stratifié recouvrant une plaque d’aggloméré. Pour faire simple, des copeaux de bois agglomérés recouverts de carton comprimé. On est loin de l’objet étincellent qui fait rêver les ménagères. IKEA a compris le gisement en offrant la possibilité de concevoir sa propre cuisine à partir de caisses si simples qu’elles paraissent prosaïques. Le rêve clé en main.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :